Laissez passer les choses insignifiantes et contenir sa colère

 

( Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) بسم الله الرحمن الرحيم

 

Fiqh Droit, devoir et comportementFamilleLe couple La vie de couple › Laissez passer les choses insignifiantes et contenir sa colère

Conseil pour une sœur mariée à un homme paresseux dans les œuvres de bien

 

 

Les savants disent :

 

 

« Si l’homme veut jouir pleinement des efforts de son épouse à la maison, il faut qu’il laisse passer les choses insignifiantes et qu’il contienne sa colère, dans ce qui contredit sa passion.

 

Ceci exclut tout ce qui est du domaine de la jalousie pour les limites d’Allah ou les avertissements contre les injustices »

 

Voir ar-Rawda an-Nâdiya annoté par Cheikh al Albani, page 218

 

 

 

Dans les deux Sahih et autres, d’après abou Houreïra -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :

 

 

« La femme a été créée d’une côte, si tu la redresses, tu la brises et si tu en tires quelque jouissance, tu en jouis alors qu’elle est tordue. Alors soyez bon envers les femmes »

 

Hadith authentique rapporté par Boukhari et Mouslim.

 

 

Cheikh al ‘Otheïmine –Qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde- commente ce Hadith :

 

 

«A travers ce Hadith, il y a une preuve que la femme ne répondra pas d’une façon parfaite à tout ce que son époux lui demandera.

 

 

Mais plutôt les défaillances seront inévitables.

 

 

Pourquoi ?

 

 

Tout simplement, parce qu’elles sont diminuées dans la raison, dans la religion, dans la réflexion et dans toutes ses relations et qu’elles ont besoin d’être réconfortées et qu’on leur parle.

 

 

Même si la femme veille à la droiture dans sa religion, elle ne pourra pas être aussi droite au niveau de son tempérament.

 

 

Le Livre (le Coran) et la Sounnah prouvent qu’il faut être doux envers la femme, qu’il faut en prendre soin et qu’il faut se comporter avec elle de la meilleure des façons.

 

 

Et que l’homme ne lui réclame pas son droit d’une façon parfaite car il n’est pas possible à la femme de l’accomplir à la perfection.

 

 

Donc que les hommes pardonnent et qu’ils laissent passer les choses insignifiantes. »

 

 

Explication de Ryadh as-Salihines, Chapitre : « La recommandation en faveur des femmes » de Cheikh al ‘Otheïmine

 

 

traduit par al.baida.online.fr

 

 

 

Cheikh Al Fawzan -Qu'Allah تعالى le préserve- a dit :

 

 

«Ayez de la patience avec les manquements de la femme, ne discutez pas sur chaque petite chose qu'elle fait.

 

 

Fermer les yeux sur les défauts qui n'affectent pas le mariage.»

 

 

Al Ittihafout Toullab, page 865

 

copié de twitter.com/Minhajsunna

 

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

 

 

 

 

 

 

Hadiths.net© • Muslim@hadiths.net