L'imam Tabari et l'Istawâ'

 

( Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux) بسم الله الرحمن الرحيم

 

 

'Aqidah Les Noms et Attributs d'AllahLa croyance authentique › L'imam Tabari et l'Istawâ'

 

L'imam Tabari et l'Istawâ'

 

L'imam Tabari et l'Istawa

Tafsir tabari tome 1 page 92

 

 

تفسير الطبري ج: 1 ص: 191

: قال أبو جعفر الاستواء في كلام العرب منصرف على وجوه

 

 

منها انتهاء شباب الرجل وقوته فيقال إذا صار كذلك قد استوى الرجل

 

 

ومنها استقامة ما كان فيه أود من الأمور والأسباب يقال منه استوى لفلان أمره إذا استقام له بعد أود ومنه قول الطرماح بن حكيم طال على رسم مهدد أبده وعفا واستوى به بلده يعني استقام به

 

 

ومنها الإقبال على الشيء بالفعل كما يقال استوى فلان على فلان بما يكرهه ويسوءه بعد الإحسان إليه

 

 

ومنها الاحتياز والاستيلاء كقولهم استوى فلان على المملكة بمعنى احتوى عليها وحازها

 

 

ومنها العلو والارتفاع كقول القائل استوى فلان على سريره يعني به علوه عليه

 

 

وأولى المعاني بقول الله جل ثناؤه " ثم استوى إلى السماء فسواهن علا عليهن وارتفع فدبرهن بقدرته وخلقهن سبع سموات

والعجبُ ممن أنكر المعنى المفهوم من كلام العرب في تأويل قول

الله: " ثم استوى إلى السماء "، الذي هو بمعنى العلو والارتفاع، هربًا عند نفسه من أن يلزمه بزعمه -إذا تأوله بمعناه المفهم كذلك- أن يكون إنما علا وارتفع بعد أن كان تحتها - إلى أن تأوله بالمجهول من تأويله المستنكر. ثم لم يَنْجُ مما هرَب منه! فيقال له: زعمت أن تأويل قوله " استوى " أقبلَ, أفكان مُدْبِرًا عن السماء فأقبل إليها؟ فإن زعم أنّ ذلك ليس بإقبال فعل، ولكنه إقبال تدبير, قيل له: فكذلك فقُلْ: علا عليها علوّ مُلْك وسُلْطان، لا علوّ انتقال وزَوال. ثم لن يقول في شيء من ذلك قولا إلا ألزم في الآخر مثله. ولولا أنا كرهنا إطالة الكتاب بما ليس من جنسه، لأنبأنا عن فساد قول كل قائل قال في ذلك قولا لقول أهل الحق فيه مخالفًا. وفيما بينا منه ما يُشرِف بذي الفهم على ما فيه له الكفاية إن شاء الله تعالى

 

 

Traduction :

 

 

Abou Ja'far Tabari (رحمه الله) a dit :

 

 

tabariegy.jpg 
L'Istiwa dans la langue des arabes a plusieurs sens.

 Parmi elles :

Atteindre sa maturité pour un homme, le summum de sa force. On dit de lui alors qu'il a Istawa.

 

 

La constance (stabilité) .. .

Se diriger (se présenté) vers quelque-chose par l'action. Comme lorsqu'on dit : "Untel s'est Istawa vers Untel avec ce qu'il déteste aprés avoir était bien avec lui"

 

 

La domination. Comme lorsqu'ils disent : "Untel s'est Istawa sur le royaume". c'est à dire qu'il s'en est emparé.

Prendre de la hauteur ('alâ), s'élevé (Irtafa'a). Comme lorsqu'on dit : "Untel s'est Istawa sur son lit". c'est à dire qu'il est élevé dessus, il s'est élevé (Irtafa'a)

 

 

Le sens privilégié de la parole d’Allah «thoumma istawa ila samâ fasawwâhounna» est : il a pris de la hauteur au dessus d'eux (‘alâ), il s’est élevé (irtafa’a) puis les a organisés avec sa puissance et en à fait sept cieux.

 

Il est étonnant de voir celui qui rejette le sens connu des arabes dans l’explication de la parole d’Allah « puis il s’est Istawa envers les cieux », c’est a dire la prise de hauteur et l’élévation (‘ala, irtafa’a). Il prétend fuir une implication – s’il le prend dans son sens connu – qui consiste à dire qu’il s’est élevé et à pris de la hauteur après avoir été en dessous des cieux ! il a fuit le sens connu pour se dirigé vers une interprétation inconnu détestable, et au finale il est quand même tombé dans ce qu’il voulait fuir ! On lui rétorquera : « tu prétend que l’explication du mot istawa est « se diriger vers ». Est-ce qu’il ne s’occupait pas des cieux puis il se dirigea vers les cieux ? » S’il prétend qu’ici « se diriger vers » n’est pas une action (un mouvement) mais signifie « se charger de », il lui sera alors répondu : « pareillement alors, dit : sa royauté, sa puissance s’est élevé et non une élévation tel un déplacement » puis il ne cessera pas de donner un avis sans que celui-ci implique la même chose que l’autre.

Si nous n’avions pas peur d’allongé ce livre avec ce qui ne fait pas partie de son thème, nous aurions montré la fausseté de toute les paroles qui s’opposent aux gens de la Sounnah.

 

commentaire :

 

On voit clairement qu'il a choisi le sens de "s'élevé" (irtafa'a) et non le sens de dominé.
 L'élévation ne signifie pas pour lui une élévation de puissance.

 Dans ce paragraphe Tabarî (رحمه الله) n'a jamais interprété l'Istawa par l'élévation de la royauté, au contraire.
 Il leur dit que ces interprétations ne leur servent à rien car à chaque fois cette interprétation impliquera une contradiction.

On peut répliquer aussi : "puis (thoumma) sa royauté (moulk) et sa puissance (soultan) s'exercèrent sur les cieux"

 Donc avant ça sa royauté et sa puissance n'était pas complete ?

 Voilà ce que Tabari (رحمه الله) à voulu dire, il a fait le même raisonnement qu'avec le Iqbâl (se diriger vers) précédemment.

 

Traduction du sens : Visio

 

Hadiths.net© • Muslim@hadiths.net