لَا إِلَٰهَ إِلَّا ٱللَّٰهُ مُحَمَّدٌ رَسُولُ ٱللَّٰهِ


  'AqidahLe dogme › ...


Quiconque atteint 40 ans

 

Un conseil adressé aux personnes âgées...

 

40, 50, 60 ans...

 

Certains salaf (prédécesseurs) disaient :

 

"Quiconque atteint la quarantaine, il lui est exigé de se consacrer à l'obéissance à Allâh سبحانه وتعالى."

 

Que dire alors de celui qui a la cinquantaine ou la soixantaine ou bien qui est plus âgé encore ?!

 

Un conseil à ceux-là : qu'ils craignent Allâh عز وجل et qu'ils prennent cet aspect en considération, à savoir le fait qu‘Allâh leur ait imparti le délai de cet âge avancé.

 

Qu'ils se tournent donc vers Allâh سبحانه وتعالى et qu'ils emploient leur temps à obéir à Allâh عز وجل.

 

Si même les personnes âgées ne s'adonnent pas à l'obéissance à Allâh عز وجل, qui donc s'y adonnera ?!

 

Et si les personnes âgées tombent dans la désobéissance à Allâh عز وجل, alors comme est funeste leur situation, mauvaise leur destination et malheureux ce à quoi ils sont parvenus... !

 

C‘est pourquoi il est fiablement rapporté du Prophète صلى الله عليه وسلم qu'il a mentionné parmi les gens du Feu :

 

"Une personne grisonnante qui fornique".

 

Quelle est la différence entre le jeune et la personne grisonnante ?

 

Le jeune, lui, est encore dans son euphorie, sa jeunesse, l'avènement de sa passion et sa fougue.

 

Quant à celui qui a des cheveux blancs, qui a atteint un certain âge et s'est rapproché de la tombe, que cherche-t-il au juste dans la désobéissance à Allâh عز وجل ?!

 

Et les personnes âgées sont généralement éprouvées par l'insouciance, par le manque cruel d'évocation d'Allâh سبحانه وتعالى, sauf celui à qui Allâh عز وجل a fait miséricorde et a voulu pour lui la réussite, le bonheur et la guidée.

 

Ainsi, ils doivent prêter attention à cet aspect et occuper leur temps par l'obéissance à Allâh عز وجل, en se hâtant vers les prières, en ayant une part de veillée nocturne (dans l'adoration), en ayant une part de lecture et récitation du Qur'an, en multipliant l'évocation d‘Allâh سبحانه وتعالى.

 

Comme sont étonnantes les personnes âgées qui recherchent le bonheur dans des assises, dans un bar ou autre, à parler sur l'honneur des gens !

 

Et si elles ne parlent pas sur l'honneur des gens, elles parlent de choses permises auxquelles le croyant ne doit pas s‘abaisser, car elles ne lui sont écrites ni en bien, ni en mal.

 

Et Allâh تبارك وتعالى a dit au sujet de ses serviteurs croyants bienheureux (traduction relative du sens) :

 

"Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur Salât, qui se détournent des futilités" (sourate Al-Mu‘minûn, versets 1 à 3) 

 

Et les futilités signifient les paroles dénuées d’intérêt, ils sont donc, a fortiori, plus éloignés encore de celles comportant un méfait.

 

Comme sont étonnants ces individus-là !

 

Traduit par Oum Suhayl 

Publié par 3ilmchar3i.net


Cheikh 'Abdas Salam Ibn Barjass - الشيخ عبد السلام بن برجس آل عبد الكريم