لَا إِلَٰهَ إِلَّا ٱللَّٰهُ مُحَمَّدٌ رَسُولُ ٱللَّٰهِ

Dire que quelqu'un n'est pas salafi

        

      Question : 

      Quand pouvons-nous dire qu'une personne n'est pas Salafi ?

       Réponse : 

      La personne commune, comme le rafidhi (de base), ou le soufi, ou leur semblables, s'il affirme leurs idées et les suit, leur prête un appui et s'oppose aux Salafis par exemple, alors il fait partie d'eux.

      -Mais s'il n'est pas actif (dans ce qui est mentionné ci-dessus) et est une personne qui accepte la vérité, alors il faut le conseiller et lui apprendre le manhaj Salafi.

      On ne doit pas se précipiter pour le juger.

      -Mais s'il est actif avec eux et accepte leurs idées comme j'ai mentionné, alors il fait partie d'eux.

      En dehors de cela, la personne ordinaire qui ne comprend pas ce sur quoi ils sont, celui qui ne tient aucune animosité ou position contre la méthodologie Salafi, cette personne doit être traitée patiemment, conseillée et instruite.

      On ne doit pas se précipiter pour le juger.

       

      Article tiré du site bakkah.net
      Source : cassette enregistrée avec la connaissance et la permission du shaykh, fichier n°AARM001, daté 1423/7/23
      copié de salafs.com

       

      Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي