لَا إِلَٰهَ إِلَّا ٱللَّٰهُ مُحَمَّدٌ رَسُولُ ٱللَّٰهِ

Se dire salafi c'est faire sa propre éloge ?

       

      Le questionneur :

       

      Il y a des frères avec un bon manhaj qui n'autorisent pas que quelqu'un se dise « salafi », parce que c'est faire son propre éloge.

       

      Que dites-vous à propos de cela ?

       

      Cheikh Al-Albānī :

       

      Est-ce que cela a un lien avec la question : « Es-tu un croyant ? »

      S'il fait partie de ceux qui disent : « Je suis un croyant si Allāh veut », alors nous disons : « Je suis un salafi si Allāh veut. »

      Mais je crois qu'il ne sera pas d'accord avec cela non plus.

      Qu'en penses-tu ?

      Tu le connais...

       

      Le questionneur :

       

      Quand on a demandé à des Tabi’un s'ils étaient croyants, ils ont dit :

       

      "Si par « croyant » tu veux dire l'opposé du mécréant, alors je suis un croyant ; et si tu te demandes si je possède les attributs du croyant, alors, je l'espère."

       

      Cheikh Al-Albānī :

       

      C'est la même chose.

      Je pense que ceux qui viennent avec ce doute font avant toute chose partie d'une secte.

       

      copié de albasyrah.over-blog.com


      Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني